Le Forum

65168 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison

Rechercher dans les forums
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Voulez-vous dire 

Création d'une cloison isolée phoniquement

Répondre
Débutant
Messages : 1
Inscrit le 24-01-2019
IP :

Création d'une cloison isolée phoniquement

Bonjour,

 

Je souhaite poser une cloison (avec une porte) pour séparer un espace bureau d'un espace salle d'attente.

 

Cette cloison doit être isolée phoniquement pour garantie la confidentialité des échagnes soumis au secret professionnel.

 

Quels seraient les matériaux les plus adaptés ?

 

En vous remerciant par avance de vos conseils. 

null
Débutant
Messages : 1
Inscrit le 19-01-2019
IP :

Re: Création d'une cloison isolée phoniquement

bonjour 

 

pour une cloison : une laine minerale et des plaques de platre phonique specialement concus comme ayant une meilleure isolation phonique. 

 

 

cordialement 

Passionné du Forum
Messages : 1083
Inscrit le 07-07-2016
IP :

Re: Création d'une cloison isolée phoniquement

Bonjour,

 

Des questions identiques ont déjà été posées sur le forum.

Je vous retransmets ci-dessous la réponse qui avait été faite par un spécialiste  @MarcIsover (merci à lui).

Pour l’isolant, contrairement à ce que vous avez peut-être lu à droite et à gauche, laine de verre (LDV) et laine de roche (LDR) ont des propriétés identiques pour le type d’usage que vous allez avoir (preuves à l’appui si besoin avec les PV des rapports d’essais acoustiques). La LDV peut même avoir l’avantage car sa structure souple est moins susceptible de transmettre les vibrations que la LDR si cette dernière venait à être en contact avec les plaques de plâtre (avec les variations d’épaisseur de l’isolant). En rouleau, c’est plus facile à poser, un rouleau entre deux montants coincé dans l’ossature et la continuité de l’isolation est meilleure. Si vous avez des montants de 70, il faut prendre une laine type PAR en 70 mm d’épaisseur.

Quelques trucs, astuces et conseils si je peux me permettre :

  • « Là où l’air passe, le bruit passe « : mettez des bandes résilientes sous les rails hauts et bas, faites un joint mastic silicone en pied de plaque pour boucher le cm « réglementaire » laissé au montage. Evitez les boitiers électriques et les percements en vis-à-vis dans la cloison, il faut les décaler de 30 à 40 cm minimum.
  • Utiliser de préférence une plaque à isolation acoustique renforcée (type Placophonique® ou équivalent)
  • Il peut être TRES intéressant de doubler les parements (deux plaques de chaque côté de la cloison) : le gain d’isolation acoustique est important pour une faible emprise au sol.
  • Par exemple l’affaiblissement acoustique est de 43 dB avec une BA15 sur chaque face et laine de 70 et de 50 dB avec 2 BA 13 sur chaque face. Si on remplace la BA13 par de la plaque phonique, on gagne encore. Voir sur cette documentation en page 4 notamment l’efficacité de différents types de cloisons (les résultats des montages chantiers sont forcément moins bons que ceux des essais en labo).
Fournisseur certifié
Messages : 216
Inscrit le 15-07-2014
IP :

Re: Création d'une cloison isolée phoniquement

Bonjour,

 

La réalisation d’une cloison à isolation acoustique appropriée nécessiterait une étude préalable pour faire le choix adapté du type de cloison en fonction de différents paramètres  puis ensuite sa bonne mise en œuvre.

 

Les différents paramètres : nature et intensité du bruit, voies de transmission, nature des matériaux constructifs, niveau d’affaiblissement acoustique souhaité sont autant de facteurs à prendre en compte. Les bruits passent par les parois directes, mais aussi latérales, les plafonds, les sols, les murs, les canalisations, les percements, etc... Traiter une paroi si la porte est une passoire acoustique ne servirait pas à grand-chose. Ce sont les points faibles qui pilotent le résultat final.

 

Comme l’avait dit auparavant mon confrère Marc Isover qui sera flatté des éloges qui lui sont faits, un bon niveau de performance est atteint avec une cloison double peau (deux plaques de plâtre ce chaque côté et de préférence à isolation acoustique renforcée type Placophonique et une laine type PAR Phonic au milieu.  Cette cloison baptisée dans notre jargon 98/48 (rails et montants de 48, laine de verre de 45 mm et deux plaques de plâtre de 13 mm de chaque côté) a un affaiblissement acoustique mesuré en laboratoire de 52 dB. Il faut viser 52 pour atteindre 47 en conditions réelles compte tenu des conditions de chantier et des transmissions parasites (5 dB environ de dégradation des performances). Il est possible de faire varier les résultats en faisant varier les matériaux mis en œuvre (voir ces  différentes solutions phoniques)  Les recommandations (écrites en verte) de mise en œuvre sont tout à fait exactes.

 

Voilà pour une première réponse.

 

Je reste à votre écoute si vous avez des questions.

 

Cordialement

Denis conseiller Placo