Le Forum

71882 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison

Rechercher dans les forums
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Voulez-vous dire 

Construction d'un mur de cloture en parpaings

Répondre
Highlighted
Petit Nouveau
Messages : 4
Inscrit le 02-02-2018
IP :
Solution approuvée

Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour,

Ne trouvant aucun devis vierge correspondant à mon projet, j'atterris sur ce forum.

Mon projet est de construire un mur de 2 m de haut sur une longueur de 33 m en parpaings d'épaisseur 20 cm.

Pour l'instant, j'ai ouvert une fouille sur 20 m pour les fondations, les 13 m suivants étant déjà coulées et surmontées d'un rang de parpaings de 20 cm d'épaisseur. J'ai plusieurs questions: Leroy Merlin peut il livrer sable, gravier et ciment dans des contenants de type bigbag sachant que tous mes abords sont pavés ou engazonnés ? Comment calculer le volume de chaque matériaux dont j'aurai besoin ? Quelle dimensions de fondation pour ce mur de 2m ? Quel dosage de béton ? Quelles préconisations en ferraillage horizontal et vertical (ex: Faut il prévoir des poteaux plus profonds ou des coulées armées verticales dans les fondations? Faut il une ceinture coulée et ferraillée en haut du mur ?) Faut il prévoir des joints de dilatation ? Comment me reprendre sur la partie existante et doit elle être consolidée et comment ?

Et en fonction de tout ça, quel budget dois-je prévoir ?

Merci à vous pour éclairer ma lanterne.

  

null

Solutions approuvées
Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour.

 

Message disparu pour la deuxième fois et cette fois ci, j'ai l'impression qu'un message d'un modérateur à également disparu !!

Etonnant !! ??

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!

Voir la solution dans l'envoi d'origine


Toutes les réponses
Highlighted
Petit Nouveau
Messages : 2
Inscrit le 29-04-2017
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour,

 

ça sera juste un mur de cloture, sans aucun appuie sur celui-ci comme de la terre sur tout ou partie de sa hauteur ?

Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour lepido31 ey bienvenue sur le forum.

 

Pour débuter, pourriez-vous nous dire dans quelle région se trouve ce futur chantier?

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

[ modifié ]

Bonjour. 

 

J’ai réalisez la construction d’un mur de clôture de 65m de long, 1m70 de haut avec 2 portails de 4m il y a quelques années déjà.

Mon avis :

 

  • Creuser les fondations en 50 cm de large sur 60 cm de profondeur à minima. La profondeur devra tenir compte de la zone de gel dans laquelle vous vous trouvez. La profondeur peut varier entre 50 et 90 cm.
  • Placer un film polyane d'étanchéité prévenant ainsi des remontées d'humidité.
  • Béton dosé à 350 kgs/m3.
  • Monter votre mur en parpaings de 20 x 20 x 50. Vous comptez 5 parpaings par m² de mur.
  • Pour les poteaux, vous les coulez tous les 3 mètres maxi. Pas plus.
  • Prévoir un chainage en partie haute du mur en reprenant les poteaux verticaux.

 

Je vous propose un lien qui vaut aussi le détour :

https://www.leroymerlin.fr/v3/p/tous-les-contenus/tout-savoir-sur-les-fondations-l1308220648

 

Je vous donne les dosages, à vous de faire les calculs.
Pour assembler les parpaings, on fait un mortier de ciment, appelé également « colle » en terme de chantier.

Pour le mortier, utilisez un volume de ciment pour 3 à 4 volumes de sable et ½ volume d’eau.

Pour l'assemblage de parpaings : comptez 1m³ de mortier pour assembler 55 m² de mur soit 550 parpaings, dans le cas de parpaings de taille standard 20x20x50 cm. A vous de faire la règle de 3.

Pour le béton "standard" tous usages : il faut le doser à 350 Kg de ciment par mètre cube de béton. Ce dosage s'obtient très facilement par la règle des 1-2-3 : pour remplir la bétonneuse, mettre 1 volume de ciment, 2 volumes de sable et 3 volumes de graviers. Le volume peut très bien être un seau par exemple.

 

Vous avez déjà une partie de fondation existante de 13 mètres. Il va falloir ancrer le nouveau mur avec l'ancien.

Sur la partie existante, existe-t-il des amorces de ferraillage pour les poteaux verticaux?

Détails sur la profondeur et le ferraillage de la fondation de la partie existante?

Pourriez-vous nous communiquer quelques photos afin de pouvoir se faire une idée un peu plus précise du contexte.

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
Highlighted
Modérateur - Grand Passionné Vétéran
Messages : 20925
Inscrit le 11-12-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

[ modifié ]

bonjour

 

pour un simple mur de cloture je ne suis jamais descendu à 0.60cm de profondeur, ce ne sont pas les fondations d'une maison et ce mur n'est pas excésivement haut

vu la quantité de béton necéssaire il faut faire venir une toupie et pour ce genre de fondations 300kg/m3 suffisent

j'ai environ 250ml de murs de cloture soit tout en parpaings soit en soubassement avec grillage 

coté fondations largeur 40/45cm, profondeur 35cm en moyenne  >> en escalier vu la pente, et poteau armé tous les 5m pour la partie totalement en parpaings  >> ça fait 37 ans que c'est debout

Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour macbidouil.

 

Vous écrivez :

 

"pour un simple mur de clôture je ne suis jamais descendu à 0.60cm de profondeur, ce ne sont pas les fondations d'une maison et ce mur n'est pas excessivement haut"

 

Désolé mais ceci n'a rien à voir avec le fait que ce soit des fondations pour une maison ou pas.

Le critère pris en compte est la mise hors gel du béton !!

La fondation doit être assez profonde pour mettre l'assise à l'abri du gel.

Rien de relatif à la charge à supporter.

 

 

" vu la quantité de béton nécessaire il faut faire venir une toupie et pour ce genre de fondations 300kg/m3 suffisent"

 

Je suis d'accord avec vous pour une toupie de 4m3 (0,40 m x 0,50 m x 20 m) bien que pour ce faible volume, la toupie risque de revenir chère au m3.

 

Densité de 300 kg/m3, si vous voulez même si pour moi, ça reste du gagne petit pour un si faible volume.

 

Les règles de l'art sont assez claires dans les DTU 13 et ses déclinaisons.

 

Techniquement, restera à régler un détail de première importance, comment ancrer l'ancienne fondation sur la nouvelle. Il y a plusieurs solutions.

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
Highlighted
Petit Nouveau
Messages : 4
Inscrit le 02-02-2018
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour à tous,

 

Tous mes remerciements pour vos conseils précieux auxquels je ne croyais plus un mois et demie après mon post. Je ne réponds pas à chacun mais vais faire une réponse globale aux questions posées.

Ma clôture se situe en région Toulousaine. Ce mur n'aura aucun angle latéral de reprise et ne supportera pas de terre ou autre sur l'un de ses côtés. Je n'ai pas la possiblité de faire venir une toupie vu la configuration du terrain car il faudrait une manche de distribution d'au moins 40 m et ce n'est pas donné. Je ferai tout ça à la main.

Voici ce que j'ai noté avec mes questions complémentaires:

- fondations de 0,50 x 0,60 dans un film polyane. OK pour le film mais ces dimensions me semblent "énormes" pour un mur d'1,80m. Si c'est pour protéger du gel, ici il est rare qu'il descende en dessous de -4°C et il gèle 5 jours dans l'hiver. Une fondation de 0,40 x 0,40 peut elle suffire et doit on obligatoirement la ferrailler ?

-Dosage du béton à 350 Kg/m2 OK. Merci pour le truc des proportions avec le seau.

-Compter 5 parpaing par Mètre carré: Un truc m'échappe. Pour moi, 5 parpaings de 0.50 de long sur 20 cm de haut font à peine 0,4 m2. Pour faire 1 m2, je trouve 10 parpaings. Est-ce une erreur ? 

-OK pour des poteaux tous les 3 m max. Pour "assurer" le coup, dois-je creuser plus profond (80 cm au lieu des 40 par exemple) à l'emplacement de chacuns ?

-OK pour un chainage haut. Pourquoi pas le disposer aux 3/4 de la hauteur du mur ?

-Mon bout de clôture existant est un rang de parpaings posé sur des fondations de 0,40 x 0,40 sur 13 m de long. Il n'y a pas de fer à béton en réserve. J'ai prévu de casser le bloc à l'endroit des trois poteaux et peut être aussi les fondations pour couler plus bas car j'ai une confiance limitée en le scellement chimique et ce n'est pas donné. Qu'en pensez vous ?

Voilà, je pense ne rien avoir oublié. Encore tous mes remerciements pour vos conseils avisés et à trés bientôt.

Stéphane

null
Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Re …..

 

Je vais essayer de répondre point par point.

 

Ma clôture se situe en région Toulousaine. Ce mur n'aura aucun angle latéral de reprise et ne supportera pas de terre ou autre sur l'un de ses côtés.

 

"Je n'ai pas la possiblité de faire venir une toupie vu la configuration du terrain car il faudrait une manche de distribution d'au moins 40 m et ce n'est pas donné. Je ferai tout ça à la main."

Faites venir 2 ou 3 bons copains pour vous aider à "servir" la bétonnière et réaliser le coulage de la fondation dans de bonne condition d'homogénéité.

 

 

Voici ce que j'ai noté avec mes questions complémentaires:

 

"- fondations de 0,50 x 0,60 dans un film polyane. OK pour le film mais ces dimensions me semblent "énormes" pour un mur d'1,80m. Si c'est pour protéger du gel, ici il est rare qu'il descende en dessous de -4°C et il gèle 5 jours dans l'hiver. Une fondation de 0,40 x 0,40 peut elle suffire et doit on obligatoirement la ferrailler ?"

Pour la profondeur des fondations, je me base sur la norme européenne NF P 94-261 au sujet de laquelle je vous communique la carte des profondeurs de fondations en fonction de la localisation géographique et des particularités des sols des régions.

Petit lien sympa : https://www.leroymerlin.fr/v3/p/campus/l-univers-de-l-assise-de-la-construction-partie-1-l1500468328

 

"-Dosage du béton à 350 Kg/m2 OK. Merci pour le truc des proportions avec le seau."

Pour le dosage, je me base sur les prescriptions des DTU et prescriptions des ouvrages d'architecture traitant des règles de l'art.

 

"-Compter 5 parpaing par Mètre carré: Un truc m'échappe. Pour moi, 5 parpaings de 0.50 de long sur 20 cm de haut font à peine 0,4 m2. Pour faire 1 m2, je trouve 10 parpaings. Est-ce une erreur ? "

Vous avez raison, c'est une erreur de ma part car je voulais parler de 5 parpaings par mètre de hauteur et deux par mètre de longueur ce qui représente effectivement 10/m² !! Excuses.

 

"-OK pour des poteaux tous les 3 m max. Pour "assurer" le coup, dois-je creuser plus profond (80 cm au lieu des 40 par exemple) à l'emplacement de chacun ?"

Pour les poteaux, macbidouil à raison, on peut les espacer un peu mais je n'irai pas au-delà de 4 mètres sur ce type de chantier. Mon mur fait 67 mètres et j'ai fais des poteaux tous les 3 mètres.

 

"-OK pour un chainage haut. Pourquoi pas le disposer aux 3/4 de la hauteur du mur ?"

Pour deux raisons.

1er: Il est dans les règles de réaliser un chainage en partie la plus haute.

2nd : Ceci confère une bien plus grande solidité à l'ouvrage. Tous les blocs sont enserrés entre fondation, poteaux verticaux et chainage.

 

"-Mon bout de clôture existant est un rang de parpaings posé sur des fondations de 0,40 x 0,40 sur 13 m de long. Il n'y a pas de fer à béton en réserve. J'ai prévu de casser le bloc à l'endroit des trois poteaux et peut être aussi les fondations pour couler plus bas car j'ai une confiance limitée en le scellement chimique et ce n'est pas donné. Qu'en pensez vous ?"

J'ai du mal à me faire une idée précise lorsque vous parlez "des trois poteaux" !! Je ne vois pas trop bien de quoi vous parlez.

En l'absence de détails plus précis (photos par exemple), je pense que je ferais sauter 2 ou 3 parpaings sur l'existant afin de pouvoir accrocher la nouvelle fondation sur l'ancienne en réalisant un chainage bas sur 1,5 mètres de chaque côté. (6 blocs de chainages avec armature)

 

Autre idée de solution : réaliser un agrafage entre ancienne et nouvelle fondation. ( 2 à 3 fers à béton en U noyés dans des puits sur l'ancienne fondation. (J'essaie de vous faire un petit schéma de principe)

 

"Voilà, je pense ne rien avoir oublié. Encore tous mes remerciements pour vos conseils avisés et à très bientôt.

Stéphane"

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

[ modifié ]

Re bonjour lepido31.

 

Petit complément à mon précèdent mail.

 

Concernant la profondeur des fondations, j'évoquais la norme européenne NF P 94-261.

Je vous communique la carte correspondante précisant la profondeur des fondations en fonction de la zone géographique.

 

J'écrivais : "réaliser un agrafage entre ancienne et nouvelle fondation. (2 à 3 fers à béton en U noyés dans des puits sur l'ancienne fondation. (J'essaie de vous faire un petit schéma de principe)"

 

Je vous communique un petit plan précisant mon idée.

Utiliser des fers TOR de diamètre 14 ou 16 mm, façonnés en forme de U pour réaliser cet "agrafage".

J'ai utilisé cette méthode pour solidariser un pilier existant avec le mur de clôture que j'ai construis.

Après plus de 10 ans, rien n'a bougé. Aucune micro fissure.

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
CLOTURE 20M - PROFONDEUR FONDATIONS NF P 94-261.jpg
AGRAFAGE 03 @@@.jpg
AGRAFAGE 02 @@@.jpg
MA CLOTURE ENDUIT 02 @@@.jpg
MA CLOTURE ENDUIT 03 @@@.jpg
AGRAFAGE CLOTURE.jpg
Highlighted
Petit Nouveau
Messages : 4
Inscrit le 02-02-2018
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour,

 

Vos photos sont claires, mais cet ancrage n'est pas adapté à ma situation car je n'ai pas de puits de réserve de prévu sur ce mur existant. Je vais donc m'orienter vers un ancrage en faisant sauter les blocs existants et en les remplacant par des blocs à bancher ferraillés en reprenant les fers verticaux dessus. Ce mur fait 14 m de long, ce qui explique ma prévision de trois poteaux verticaux dans cette zone (plutôt quatre).

Une ultime question pratique pour la partie "classique" de clôture:  lorsque je vais positionner mes fers de poteaux qui feront donc 1,80 de haut + la hauteur des fondations, dois-je "enfiler" chaque parpaing dessus par le haut des fers (ça fait haut....) puis couler ensuite le béton ou d'abord positionner tous mes blocs puis enfiler ensuite les fers pour chaque poteau et couler mon béton, auquel cas je ne pourrai pas solidariser les fers avec ceux de réservation qui sortent des fondations ?

Merci à vous et bonne journée.

null
Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour lepido31.

 

Oui, vous enfiler ces parpaings par le haut.

Pour la hauteur, vous pouvez utiliser des parpaings et une planche pour vous aider.

Vous montez vos blocs au mortier de façon traditionnelle et, le lendemain (minimum de prise requis) vous couler votre béton, un peu (mais pas trop) liquide et, au fur et à mesure du remplissage, vous tasser avec un manche à balais ou similaire pour chasser l'air.

 

Vos fers à béton sont posés avant vos parpaings.

 

Quelques photos en prime !

Je reste à votre disposition.

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
C1.JPG
C2.JPG
C3.JPG
C4.JPG
C5.JPG
C6.PNG
Highlighted
Modérateur - Grand Passionné Vétéran
Messages : 20925
Inscrit le 11-12-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

bonsoir

 

dans des cas commes cueux ci, je fait dépasser pour posser en gros 3 parpaings, c'est quans même moins haut pour enfiler les parpaings

quand 2 parpaings sont posés, je rallonge de 75cm, 2 bons points de soudure et le tour est joué

Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Re Bonjour.

 

Comme l'écrit macbidouil, c'est également une technique que j'ai utilisée.

Reste que pour installer les 2 ou 3 derniers rangs, un petit plancher ou autre aide bien.

 

Lepido31, pour la jonction de vos fondations, en gardant le système des blocs de chainage, je réaliserais 2 puits de 100 mm par carotage (attention au ferraillage existant) pour installer des fers à béton comme précisé sur le petit schéma joint.

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
AGRAFAGE CLOTURE 02.jpg
Highlighted
Modérateur - Grand Passionné Vétéran
Messages : 20925
Inscrit le 11-12-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

bonsoir

 

avec un trou de 100mm, on est quasi ceratin de couper le ferraillage des fondations car normalement les fers extérieurs de celle ci sont enrobés de 5 à 10cm de béton

je préfère percer à 25mm et y sceller chimiquement des fers de 12 ou 16, en fonction de ce que j'ai quand je n'ai pas sous la main mon brise béton pour dégager le ferraillage existant

pour ce qui concerne les fondations, j'ai passé ma vie professionnelle avec les normes, arrêtés techniques et qualité, normes séismes, contr^les DRIRE..... et on a quand même une graduation des contraintes entre un local téléphonique que l'on peut perdre et un local type sévéso

notre demandeur veut  constuire un petit mur de clôture , pas un abri anti aérien

Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonsoir pseudo macbidouil.

 

Essayez de lire ce que j'écris.

 

J'ai bien noté " (attention au ferraillage existant)" et comme il semble que vous ayez un peu d'expérience, vous savez très bien que, lorsque l'on touche la ferraille au perçage ou au carottage, on s'en aperçoit très vite!

 

Vous choisissez une méthode plus légère, c'est votre choix.

En perçant à 25mm avec scellement chimique, c'est une autre solution.

Ceci dit, vous risquez aussi d'attaquer le ferraillage, même si c'est de façon moindre.

Je fais confiance à "notre demandeur" comme vous dites, pour se rendre compte de ce qu'il fait.

 

Pour ce qui est du respect des normes, j'ai aussi, pendant quelques décennies, fréquenté les organismes de contrôle de très près et ceci, entre autre, dans des domaines techniquement assez pointus.

 

Rien de plus simples, quand on réalise des travaux, de respecter les normes en vigueur, les DTU et les règles de l'art. Au final, on s'y retrouve toujours. Les ouvrages ne bougent pas.

 

Vous réévaluez vous-même ces normes, c'est comme vous voulez.

Moi, je n'ai pas cette prétention!

 

Pour le reste, restons sérieux, pas besoin de parler de type seveso!!

C'est totalement hors sujet.

Quant aux abris anti aérien, j'imagine que vous vous égarez quelque peu.

 

Maintenant, je pense que notre ami lepido31 a suffisamment d'éléments en sa possession pour ce faire sa propre idée et choisir ses solutions.

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
Highlighted
Membre banni
Messages : 1516
Inscrit le 23-04-2015
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour

Beaucoup d erreurs dans ce sujet, de la part de quelqu un qui prétend être capable de donner de bons conseils.

1) pas une erreur, mais de l'inutile, le polyane avant de couler les fondations, pour prévenir les remonteés d humidité. Je suis toute l'année sur les chantiers, je n ai jamais vu de polyane posé avant coulage des fondations, et si le but était de protéger ces dernières des remontés d humidité, cela signifirait que le béton craint l'humidité? Bigre, il ne resterait plus beaucoup d'immeubles debout. Vous allez me dire, c est au moment du coulage. Quand le béton est coulé et vibré vous ne savez peu etre pas mais il est très liquide, je ne pense donc pas que un peu d'humidité se trouvant dans la terre va empecher le béton de durcir. 

2) il faut 5 parpains de 20x20x50 par mètre carré, un élève de CM1 aurait fait mieux

3) un poteau tout les 3 mètres, pas plus. Et quelques lignes plus tard, pas plus de 4 m entre deux poteaux. ça ne fait que 33 % d'écart!!

4) il faut des fondations profondes pour mise hors gel des fondations . Cela signifie que le béton (une fois sec) craint le gel, on est mal barré !!!!!!!!!!!!

5) non,  en cas perçage avec trépant diamant, on se sent pas quand on coupe une ferraile. 

J en oublie surement. 

 

Heureusement que mac bidouille est là. 

courtju
Highlighted
Petit Nouveau
Messages : 4
Inscrit le 02-02-2018
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour et merci à tous pour vos conseils avisés.

Je vois que vous n'êtes pas tous d'accord mais le but ici est d'avoir les idées claires plutôt que de se "tirer la bourre" L'un d'entre vous précise que ce n'est pas un abri anti-atomique ni une zone sismique et il a raison. Je souhaite construire un ouvrage solide et non un blokauss !!!

Je me posais la question pour le film polyane mais je ne me la pose plus: Les fondation de ma maison n'en ont pas et je n'ai jamais eu de remontée d'humidité après presque 30 ans, donc pas de polyane.

Grace à vos conseils, vos photos et vos schémas j'ai maintenant les idées claires, entre mes poteaux, mes ferraillages et la reprise d'ouvrage existant.

Merci encore à tous et excellent week-end, en attendant le soleil sur Toulouse....

Stéphane

null
Highlighted
Membre banni
Messages : 1516
Inscrit le 23-04-2015
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

ne vous inquiétez surtout pas pour moi et pour mes clients. J ai plusieurs contrôle par an de Consuel ou organismes de contrôle, et jamais de soucis.
courtju
Highlighted
Membre banni
Messages : 1516
Inscrit le 23-04-2015
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

En complément du dernier post de Lepido31, je dirais que nous sommes sur un forum pour bricoleurs et non pas d experts en batiment. Les demandeurs ont besoin de conseils pour faire un travail correct, sécurisé, et se fichent pas mal des DTU et autres décrets. S ils veulent que les travaux soient faits en fonction des DTU, ils peuvent prendre un architecte ou un maitre d oeuvre. 

Alors arrétez de nous saouler avec vos DTU, normes, et autre prescriptions. 

Votre dernier post a d ailleurs été supprimé, preuve que je ne suis pas le seul a penser cela. 

Si vous voulez étaler votre science, aller sur les forums d'expert. Mais peu etre vous ont il déja éjecté et que c est pour cela que vous vous retrouvé ici. 

courtju
Highlighted
Membre banni
Messages : 1901
Inscrit le 05-01-2005
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

Bonjour.

 

Message disparu pour la deuxième fois et cette fois ci, j'ai l'impression qu'un message d'un modérateur à également disparu !!

Etonnant !! ??

 

Cordialement.

Une erreur peut devenir exacte. Il suffit que celui qui l'a commise se soit trompé !!!!
Highlighted
Débutant
Messages : 1
Inscrit le 24-06-2018
IP :

Re: Construction d'un mur de cloture en parpaings

J avais tiqué aussi sur le polyane. Ce film est une connerie de bricoleur amateur qui a lu sur le net au il fallait en mettre un lorsque l on coule une dalle.
Que se passe t il d après vous si l eau arrive a passer entre film et dalle ? Et ben elle stagne, et oui ! Et ensuite ? Et ben ça va fragiliser les 4 côté jusqu'a fissure apparente intérieur. Bref,le polyane est a bannir.
null