Le Forum

66763 sujets: l’espace d’entraide des passionnés de la maison

Rechercher dans les forums
Affichage des résultats de 
Rechercher plutôt 
Voulez-vous dire 

plafond hourdis

Répondre
Highlighted
Débutant
Messages : 1
Inscrit le 13-06-2019
IP :

plafond hourdis

bonjour,

le lieu de cette question n'est peut etre pas le bon ...

dans ma cave , j'ai des murs en parpaing et au plafond hourdis

j'ai d'autre part des palques de polustyrene extrudés laissées par l'aincien proprietaire

l'idée serait de poser ses palques sur le palfon et les murs; questions

1) pour les murs peut on poser directement ou faut il primaire accrochage '( et laquelle?)

2) pour le plafond , en fait meme question 

3) precautions à prendre 

 

merci +++

null
Contributeur
Messages : 110
Inscrit le 02-02-2016
IP :

Re: plafond hourdis

Bonjour,

 

Les murs et le plafond d’un garage n’ont pas forcément la planéité nécessaire pour pouvoir les isoler avec des plaques rigides.

 

Pour les murs, que vient faire dans l’histoire un primaire d’accroche ? Tout comme pour le plafond ou cela est obligatoire, une fixation mécanique (adaptée au support) est possible (avec des chevilles à étoile ou à rosace selon les appellations) ou encore la pose derrière une ossature placostil (rails et montants). Pour être efficace, les panneaux doivent être jointifs (à touche touche), de préférence avec des profils à rainures et languettes ou à feuillures alternées plutôt qu’à bords droits qui seront moins étanches à l’air. Une résistance thermique de 4 est préconisée en murs. S’il ne s’agit de réemploi, pourquoi ne pas utiliser ces panneaux mais parfois c’est beaucoup de travail de mise en œuvre pour une faible efficacité à la finale et, dans ce cas, il est préférable d’utiliser un isolant avec un plus fort R.

 

Pour le plafond, collage interdit et il n’est pas autorisé de percer les poutrelles (structure porteuse) et, pour que l’isolation soit efficace, il ne faut pas qu’il y ait d’air à circuler entre le plafond et l’isolant. Cela nécessite donc une parfaite planéité et un joint mastic en périphérie. Comme pour les murs, éviter les plaques à bords droits.

Comme ce matériau a un mauvais classement au feu, il faut réaliser un parement coupe-feu (généralement en plaque de plâtre) pour laisser aux occupant le temps d’évacuer en cas de sinistre incendie. Le parement a aussi pour rôle de protéger l’isolant des chocs.

 

Bref, pour du réemploi, pourquoi pas … mais pourquoi ne pas faire quelque chose de plus performant avec une laine de verre semi-rigide avec une bonne résistance thermique ?

 

Cordialement