Accueil / Forum d'entraide / Sav déplorable
BlankUser
23/08/20-18:32

Sav déplorable

Le 22/02/2020, nous avons acheté auprès du magasin LEROY MERLIN de CHANTEPIE (Rennes Sud) cette tondeuse MTD 53SPSB B&S 625EXI.
Sur conseil de votre vendeur, nous avons également acheté un kit de démarrage tondeuse avec huile incluse (qui figure sur la même facture).
Avant la première utilisation, nous avons bien mis de l’huile à niveau comme préconisé (même si on peut supposer que vous ne vendez pas des produits à niveau d’huile zéro car suite à de suivants passages dans le magasin nous nous sommes permis de prévenir des futurs acheteurs de bien en mettre car d’autres vendeurs prétendaient le contraire, que la tondeuse était prête à l’emploi 😏)
Nous n’avons rien remarqué de particulier lors de la première utilisation.
Mais dès la seconde utilisation, la tondeuse ne démarrait plus.
Nous avons donc rapporté la tondeuse auprès du SAV du magasin dès la fin du confinement.
L’employé qui l’a reçue a rapidement regardé la tondeuse, a regardé le niveau d’huile et nous a indiqué qu’elle était juste mais au minimum obligatoire.
Quelle fut donc notre surprise de recevoir ultérieurement de la part de votre SAV un devis 00353668 de réparation d’un montant de 293 euros, soit presque le prix de la tondeuse, pour changer le moteur !!!
Après demande d'explication par téléphone, le SAV nous répond que l'expertise a révélé que la tondeuse aurait prétendument été utilisée sans huile.
Nous expliquons que ce n'était pas possible et que la preuve était que lors du dépôt de l'appareil le niveau d'huile avait été vérifié, mais notre interlocuteur ose nous répondre que nous avons pu rajouter l’huile après !!!.....
Le comble : nous devons payer si on veut récupérer notre tondeuse toute neuve qui sera démontée ou si on veut redemander une expertise qui manifestement n’a pas été plus loin que nécessaire.
Nous avons fait appel à notre protection juridique et malgré un recommandé, mails et relances : aucune réponse de votre part !
Manifestement, auprès de votre SAV la mauvaise foi du client est présumée.
Nous vous rappelons cependant la loi applicable, qui établit une présomption inverse selon l’article 2274 du code civil :
De plus, vous devez nous livrer un bien conforme au contrat et répond des défauts de conformité.
Et la carte maison Leroy Merlin que l’on a pris le même jour ne prévoit pas un échange gratuit des produits pendant une certaine période ???
En tout cas, une honte...

Continuez d'explorer la communauté !