Rechercher dans les forums

isolation et pare vapeur

Répondre
Participant
alexis80
Messages : 305
Inscrit le ‎08-05-2007

isolation et pare vapeur

Bonsoir, voulant améliorer l'isolation intérieure d'un mur périphérique(qui était en ba13+laine de roche5cm visser sur chevron bois par l'ancien proprio, oui oui, c'est une cloison au rdc, pas une toiture!), j'ai profiter des travaux de ma cheminée et donc d'avoir accés derriere cette isolant afin de doubler l'isolation avec laine de verre ...
Cependant, il y avait du kraft que j'ai placé côté laine de roche...

Donc en résumé, il y a BA13 laine de roche, kraft et laine de verre en sachant que la laine de verre est posé en morceau donc espaces...cette pièce est le salon donc pas d'humidité....
Ma question est la suivante:
Le papier kraft risque il d'emprisonner l'humidité???est ce gênant???

Par avance, merci!!
Veuillez utiliser du texte brut.
Modérateur - Grand Passionné Vétéran
macbidouil
Messages : 14 244
Inscrit le ‎11-12-2005

Re: isolation et pare vapeur

bjr

la laine de roche fait maintenant office de surisolation
le kraft de la laine de verre n'est pas continu d'après la pose, on se trouve en configuration 2 couches avec pare vapeur, premier percé pour le neutraliser
par contre il n'y a pas de barrage entre BA13 et isolation
Veuillez utiliser du texte brut.
Participant
alexis80
Messages : 305
Inscrit le ‎08-05-2007

Re: isolation et pare vapeur

ok merci, non, pas de kraft sur laine de roche, car ce sont des panneaux ba 13 et laine de roche associé...
Veuillez utiliser du texte brut.
Participant Fidèle
Sgitsi35
Messages : 55
Inscrit le ‎01-09-2010

Re: isolation et pare vapeur

Bonsoir Alexis80,

Donc en résumé, il y a BA13 laine de roche, kraft et laine de verre en sachant que la laine de verre est posé en morceau donc espaces...

Il est difficile de faire une isolation jointive avec des panneaux que l'on glisse sur une hauteur de mur à l'arrière d'un doublage existant malheureusement je suis pessimite sur le résultat du point de vue de la performance car pour être efficace, une laine doit être posée en continu. s'il y a des espaces (comme il me semble le comprendre), c'est tant mieux pour l'évacuation de la vapeur d'eau mais c'est autant de ponts thermiques qui minimise la performance de la laine ajoutée et vous n'aurez donc pas le bénéfice attendu de l'épaisseur de laine glissée derrière votre isolation existante.

Généralement, la pose de doublage sur chevrons est faite sur des murs anciens qui ne sont pas imperméables à l'eau (pierres jointoyées à la chaux par exemple) et donc le comportement hydrique est différent des murs en parpaings. La lame d'air sert à "désolidariser" la laine pour éviter qu'elle soit humidifiée et pour laisser le mur gérer seul l'humidification ponctuelle. Je m'interroge donc sur la nature de votre mur porteur ? Qu'en est-il :lmconfused: S'agit-il d'une construction ancienne avec des murs de pierre ? Si c'est le cas, l'ancien propriétaire avait seulement suivi les recommandations de pose de doublage sur murs anciens (prescriptions de pose issues des avis techniques) :lmsad:

Dites-nous vite ce qu'il en est...
Cordialement.
Veuillez utiliser du texte brut.